Feeds:
Posts
Comentários

 

Ma femme !!

“…Des yeux qui font baisser les miens

Un rire qui se perd sur sa bouche…”

Votre parfum qui demeure en moi, et sera à nouveau le vôtre.

Quoi qu’il en soit … notre nuit pour continuer en douceur dans nos souvenirs !!!

Baisers volés Isabelle !!

Pour vous…

 

 

 

L’une avait quinze ans, l’autre en avait seize;
                                      Toutes deux dormaient dans la même chambre;
                                           C’était par un soir très lourd de septembre;
                                           Frêles; des yeux bleus; des rougeurs de fraise.

                                           Chacune a quitté, pous se mettre à l’aise,
                                           Sa fine chemise au frais parfum d’ambre.
                                           La plus jeune étend les bras, et se cambre,
                                           Et sa soeur, les mains sur ses seins, la baise.

                                           Puis tombe à genoux, puis devient farouche,

                              Et colle sa tête au ventre, et sa bouche
                                           Plonge sous l’or blond, dans les ombres grises;

                                           Et l’enfant pendant ce temps-là recense
                                           Sur ses doigts mignons des valses promises,
                                           Et, rose, sourit avec innocence.

 

pour Paul-Marie Verlaine

 

Attente…

tumblr_o5awl7oZfE1uinnsao3_540

 

qui me fait compter les jours pour se prélasser dans votre corps !!

Recherche …

 

 

tumblr_ol65pclHFc1vdwq0co1_1280.jpg

et n’a malheureusement pas le trouver.

Je dois, même dans mes pensées.

Vous serez à moi, même pour une seule nuit. Mais seulement le mien.

Le désir…

tumblr_mpzj0re5f71qdq0k5o1_500

de vous posséder !!!

mulheres1

 

“Ser mulher é um negócio dificílimo, já que consiste basicamente em lidar com homens.”
Joseph Conrad

tumblr_nhsu965rrJ1qij4o1o1_1280

 

imaginez, rêve, je veux à la réalité.